Découvrir Saint-Vérand /
Les châteaux

Les châteaux

le château de Quincivet

château de QuincivetAvec son architecture générale caractéristique des maisons fortes du Dauphiné le château de Quincivet a vraisemblablement été édifié au XVème siècle.

Les La Porte de l'Arthaudière qui en héritent des Bressieux le conservent jusqu’à la Révolution et ce même après avoir vendu la seigneurie de Saint-Véran.

En parfaite harmonie avec son environnement, le château de Quincivet présente un bâtiment trapu en maçonnerie de galets, flanqué d'une tour d'angle. L’ensemble est couvert d'une toiture à faible pente en tuiles canal, caractéristique de l'ouest de l'Isère et de la Drôme voisine.

L'édifice a conservé des dispositions proches de son état d'origine, avec ses deux salles, haute et basse, qui ont chacune leur cheminée monumentale et qui sont reliées par un escalier à vis. Ses façades sont percées de belles fenêtres à meneaux finement moulurés reposant sur des appuis filants en molasse avec de très beaux culots sculptés.

Restauré avec soin dans les années 1970, le château est classé monument historique depuis 1980.

Le château de la Gaucherie

Château de la GaucherieLe Château de la Gaucherie (propriété privée) ou château Quinson a été édifié dans la première moitié du XVIIIème siècle par Clément de Chabert, chevalier, trésorier de France, seigneur de Saint-Véran.

C’est un imposant édifice en U, aux façades percées de nombreuses et larges baies qui donnent accès, côté Sud, à une terrasse portée par un mur de soutènement.

La chapelle située à « vingt toises » (une quarantaine de mètres) des bâtiments d’habitation, tout près de l’entrée principale du château, a été bénie le 6 octobre 1727.

Clément de Chabert décède en 1785 à l’âge de « 101 ans, 5 mois, 20 jours ». Sa petite-fille, Anne-Marie Bocon de la Merlière, hérite du château et de la seigneurie de Saint-Véran.

Après la Révolution, elle épousera Monsieur de Quinson et le château deviendra « château Quinson ».